La topographie légendaire de la place de la République : du 13 novembre au 100 mars

Dans le cadre du séminaire « Politiques des sciences »

à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales

Le 1er décembre 2016  de 17h à 20h,
salle M. & D. Lombard, 96 bd Raspail 75006 Paris

sur le thème « Nuit debout : premiers regards sociologiques »

Interviendra Sylvain Antichan (ISP – Paris Nanterre)
« La topographie légendaire de la place de la République :
du 13 novembre au 100 mars »

Ainsi que Myrtille Picaud (CESSP-CSE) et Isabelle Mayaud (CRESPPA-LabTop) : « Musique debout »

Séance animée par Manuel Cervera-Marzal

 

Les graffiti post-attentats de janvier 2015

Un séminaire de recherche international sur le thème « Pouvoir, force et contrôle des écritures exposées » se tiendra à Rennes les 9 et 10 décembre 2017.

 affiche-dece-16-v3-1

Maëlle Bazin interviendra sur le thème : « Sacralisation des écritures exposées en situation de crise :  les graffiti post-attentats de janvier 2015 ». Continuer la lecture de Les graffiti post-attentats de janvier 2015

Journée « Attentats-Recherche »

Colloque

Un an après l’appel à projets lancé par le président du CNRS, Alain Fuchs, à la suite des attentats du 13 novembre, le CNRS organise à Paris, le lundi 28 novembre, une journée de « restitution » des projets  de recherche retenus.

capture-decran-2016-11-25-a-21-08-21

Télécharger le programme du colloque

Voir le communiqué de presse du CNRS : « Face aux attentats : un an de mobilisation au CNRS« 

Les mondes scolaires français au prisme des événements de janvier et novembre 2015

Nouveau séminaire à l’EHESS

par Emmanuel Saint-Fuscien,
maître de conférences de l’EHESS, rattaché au CESPRA

Du 18 novembre 2016 au 19 mai 2017

Les 1er et 3e vendredis du mois de 9 h à 11 h
EHESS, salle 3, 105 bd Raspail 75006 Paris

« Nous interrompons cette année notre séminaire sur les liens entre l’école et la guerre de 1870 à 1945 en Europe, pour nous consacrer aux mondes scolaires français au prisme des attentats de janvier et novembre 2015. Alors même que nous tentions de bâtir une typologie des relations multiformes entretenues entre la guerre et l’école en Europe, les événements de 2015, souvent vécus au sein même des mondes scolaires comme des « actes de guerre », se sont imposés à notre regard.

La façon dont ils ont été représentés par les médias, les enseignants, les élèves, a éclairé, sans doute d’une façon nouvelle, les attentes sociales stupéfiantes entourant l’école du premier et second degré. Les attentats n’ont-ils pas entraîné par ailleurs dans les enceintes scolaires des circulations (inédites ?) de gestes, de mots, de tensions, d’émotions entre élèves et professeurs ? N’ont-ils pas même brièvement bouleversé les procédés de transmission, de mise en récit, d’information, de contextualisation déployés en salle de classe ou en CDI ? Ils ont en tout cas rendu visible les modalités de prise en charge de l’événement de l’administration scolaire (circulaires, minute(s) de silence, injonctions du ministre, des rectorats, des inspections, relai des chefs d’établissement, etc.) Mais de quelle manière ? Avec quels effets ?

C’est l’ensemble de ces questions que nous aimerions aborder collectivement au sein d’un séminaire de recherche dans lequel les étudiants seront pleinement associés. Les validations se feront par travaux, enquêtes de terrain, constitutions de corpus divers (exercices scolaires, dessins,  entretiens, questionnaires, sources administratives, etc. ), mutualisés par des séances de présentations. »

Plus de renseignements sur le site de l’EHESS.

De #jesuischarlie à #offenturen

De #jesuischarlie à #offenturen

Archives et archivage du patrimoine nativement numérique face aux attentats

L’équipe du projet Archives Sauvegarde Attentats Paris (ASAP) organise une rencontre autour des enjeux liés aux mémoires et patrimoine nativement numérique des attentats de 2015.

mardi 29 novembre 2016 de 15h30 à 19h30 

Institut des sciences de la communication

20 rue Berbier-du-Mets, 75 013 Paris, métro Gobelins

Inscription obligatoire

Les attentats qui ont frappé la France en janvier 2015, comme ceux qui se sont produits à Paris et Saint-Denis le 13 novembre 2015, ont donné lieu à une intense activité en ligne au cours des événements et dans les jours qui ont suivi. Quelles ont été les traces numériques laissées par cette réactivité aux évènements ? Comment envisager leur processus de captation et d’archivage en temps réel ? Comment documenter ce type d’archives et de corpus pour la recherche ? Que peut-on retirer de ces sources nativement numériques pour analyser ces événements au plan national et international, mais aussi pour saisir la participation des internautes, les formes d’expression en ligne et le rôle des réseaux socionumériques au cours des journées et dans les semaines qui ont suivi, la communication de crise, ou encore les circulations médiatiques ?

Continuer la lecture de De #jesuischarlie à #offenturen

Actualités de la recherche en sciences sociales sur les réactions aux attentats