La réception en Turquie des attentats de janvier et novembre 2015

Jean-François Pérouse, Isabelle Gilles, Anouck Gabriela Côrte-Réal Pinto, Clémence Scalbert-Yücel, Ceren Saran et Sergül Taşdemir

Ambiguïtés turques
La réception des attentats de 2015 en France dans les médias et réseaux sociaux turcs

Institut français d’études anatoliennes
coll. « La Turquie aujourd’hui » n° 25, 2017.

Après les différents attentats survenus en France en 2015, au-delà des réactions officielles convenues ou des réactions sincères de certains groupes sociaux et individus, on a pu constater dans l’opinion turque – du sommet de l’État aux milieux les plus modestes – comme une tolérance, si ce n’est une forme de compréhension, vis-à-vis des motivations supposées des auteurs de ceux-ci. Certaines convergences étranges d’un extrême à l’autre du spectre idéologique, dans la réception de ces événements, traduisent des affinités à la fois dans les modes de représentation de la situation contemporaine et les modes de positionnement face à celle-ci.

Ce dossier analyse les réactions turques aux attentats commis en France en 2015 contre Charlie Hebdo et l’Hyper Cacher les 7 et 8 janvier et le 13 novembre à St Denis et dans les 10e et 11e arrondissements de Paris à travers une analyse de la presse et de Twitter.

L’objectif est d’identifier en priorité la gamme des réactions les plus dissonantes, de voir quels groupes sociaux et quels terreaux elles touchent, de déceler sur quelles argumentations elles reposent et comment elles peuvent circuler entre la Turquie et les communautés turques et/ou musulmanes d’Europe, et les djihadistes.

Consulter la Table des matières

>> Ouvrage disponible en libre accès sur Open Editon <<

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.