Loyautés radicales

Loyautés radicales
L’islam et les « mauvais garçons » de la Nation

Fabien TRUONG

La Découverte – 238 p.

À la suite des attentats frappant notre pays à répétition, les mots se figent – entre « islamisation » et « radicalisation » – pour désigner un phénomène perçu comme une menace : le désir d’islam des « mauvais garçons » de la Nation. Immigrés de descendance, passés par la délinquance, musulmans par croyance : tel serait le portrait robot du nouvel extrémisme made in France. Dans cette enquête dense et sensible, nous embarquons avec Adama, Radouane, Hassan, Tarik, Marley et un fantôme dont le nom s’est brutalement imposé au monde : Amédy Coulibaly. Pour espérer comprendre la terreur, Fabien Truong fait le pari de revenir sur Amédy et sa « vie d’avant », en gagnant la confiance des vivants.

Aux bords de la ville, ces garçons apprennent à devenir des hommes en éprouvant des loyautés concurrentes. Envers leur quartier, leurs copains et les non-dits de l’histoire familiale. Mais aussi envers la Nation et son idéal méritocratique, et envers un capitalisme promouvant l’individualisme, la virilité et la compétition économique. Les contradictions affleurent, surtout quand l’économie souterraine, la police et l’absurdité du matérialisme ordinaire sont de la partie. La religion musulmane se dresse comme une dernière ressource pour s’en sortir sans trahir et combattre avec noblesse. S’engage une lente reconversion, autorisant l’introspection et le changement de direction. Mais aussi, parfois, une mise en scène spectaculaire qui transforme l’impasse en un cri de guerre.

En nous rappelant qu’apprendre à les connaître « eux », c’est finalement mieux « nous » comprendre, Loyautés radicales jette une lumière inédite sur le quotidien de ces jeunes hommes et sur les nouvelles formes de violence qui nous entourent collectivement, dans un monde où on ne naît pas guerrier, mais où on le devient.

Les musulmans de France face au terrorisme

Musulmans de France, la grande épreuve

Vincent GEISSER, Omero MARONGIU-PERRIA, Kahina SMAÏL

L’Atelier – 312 p.

Toute première enquête sur les musulmans de France face au djihadisme, cet ouvrage veut déconstruire les préjugés sociaux, qui oscillent trop souvent entre la représentation d’un silence communautaire complice ou la vision idyllique d’une mobilisation musulmane massive. A l’heure où les polémiques s’enchaînent, où les émotions prennent le pas sur la raison, l’objectif des auteurs de cet ouvrage est précisément de rendre compte de la multiplicité des positions et des actions des musulmans de France face au djihadisme et de rendre compte des phénomènes de conscientisation citoyenne qu’a suscités le « défi terroriste » chez les citoyens français de confession musulmane.

Pour se faire, ils ont privilégié une enquête sociologique jouant sur différentes échelles (individuelle, collective, organisationnelle, etc.) et basée sur l’observation participante, des entretiens approfondis (une quarantaine), l’analyse des sites web et des pages personnelles sur les réseaux sociaux, mais aussi les prises de positions publiques en tant que « musulmans » à travers les tribunes de presse, les discours publics, les médias audiovisuels et les écrits autobiographiques.

Governmental responses to terrorist attacks in Europe since 2000

Call for papers
Deadline : 15 December 2017
Workshop :
Governmental responses to terrorist attacks in Europe since 2000
25 May 2018
European University Institute, RSCAS, Florence, Italia

Convenors : Laurie Boussaguet (EUI, Florence) & Florence Faucher (Sciences Po, Paris)

laurie.boussaguet@eui.eu et florence.faucher@sciencespo.fr

More information :
https://www.ipsa.org/news/event/workshop-governmental-responses-terrorist-attacks-europe-2000
http://www.sciencespo.fr/liepp/fr/content/call-papers-0

The terrorist attacks that struck Paris on 7, 8 and 9 January 2015 was neither the first, nor the most lethal, of the attacks perpetrated by people claiming allegiance to radical islamism. The attacks can now be placed as one in a series of events in European cities and marks the beginning of a new wave of killings (in France, Germany, Denmark, Belgium, the UK, Spain).

However, the assassination of journalists at Charlie Hebdo in January 2015 created an unprecedented international and national shock. One expects any society that is attacked to increase its cohesion, each of its members gathering behind its leaders and symbols. In Paris, the French government effectively organised in a few days the largest march since the 1944 Libération de Paris (Boussaguet, Faucher, 2017), as well as a unique gathering of heads of states and governments. Since then, the strength of the publics’ reactions to terrorism can be seen online as well as offline and notably on the streets and receives wide coverage in the media and the social media. How do governments help their societies respond to the crisis?

Continuer la lecture de Governmental responses to terrorist attacks in Europe since 2000

Se saisir des attentats

La Vie des idées
Dossier « Se saisir des attentats »
par Nicolas Duvoux et Gérôme Truc

Que peuvent les sciences sociales face aux attentats ? S’en saisir, à égale distance des peurs et des représentations imposées. Des sciences cognitives à l’économie, en passant par l’anthropologie et la science politique, ce dossier donne un aperçu des savoirs sur les effets sociaux des attentats. Continuer la lecture de Se saisir des attentats

Actualités de la recherche en sciences sociales sur les réactions aux attentats