La mémorialisation des attentats

Séminaire 2016 – 2017 « Mémoires et usages publics du passé »

La mémorialisation des attentats
Vendredi 2 juin 2017

10h30 – 17h
Sciences Po, salle du Conseil
13 rue de l’Université 75007 Paris


10h30 – 12h30. Le cas parisien entre archives et ethnographie

Gérôme Truc (ISP-CNRS/Université Paris Nanterre/ENS Paris Saclay) : Des réactions aux attentats à leur mise en mémoire : retour sur le projet REAT

Sylvain Antichan (ISP) et Maëlle Bazin (CARISM – Université Paris Panthéon-Assas) : Mémoriaux éphèmères des attentats, Paris 2015-2016

14h30 – 17h. Comparaisons internationales et méthodologiques

Ana Milosevic (KU Leuven) : Bottom-up memorialization of the 2016 Brussels attacks

Charlotte Heath Kelly (University of Warwick) : Memory and Mortality at the bombsites

Ouverture de la discussion générale par Sarah Gensburger


Contact
: Marie-Claire Lavabre (mlavabre(at)u-paris10.fr)

En co-organisation avec : Michèle Baussant (michele.baussant(at)mae.u-paris10.fr), Sarah Gensburger (sgensburger(at)yahoo.fr), Julie Lavielle (julie.lavielle(at)gmail.com)

Pour des raisons de sécurité qui ne sont pas de notre ressort, inscription obligatoire avant le mercredi 31 mai àl’adresse suivante : https://fr.surveymonkey.com/r/ZMJ96LS

Comment archiver les réactions numériques aux attentats ?

Le 56kast, émission du quotidien Libération et de la chaîne Nolife, revient chaque semaine sur l’actualité numérique et scientifique.

Dans son n°94 la chercheuse Valérie Schafer, coordinatrice du projet ASAP, financé par le comité « Attentats-Recherche » du CNRS, est revenue sur les problématiques liées à la collecte et à l’archivage des réactions numériques aux attentats de janvier et novembre 2015, réalisées par les équipes en charge du dépôt légal du web à la BNF et à l’INA.

Mémoire vive – Chroniques d’un quartier, Bataclan 2015-2016

Mémoire vive – Chroniques d’un quartier, Bataclan 2015-2016

Par Sarah Gensburger

Éditions Anamosa, 224 pages

Pendant près d’un an, Sarah Gensburger, sociologue au CNRS et habitante du XIe arrondissement de Paris, à mi-chemin entre la place de la République et le Bataclan, a observé son quartier pour se saisir des réactions sociales aux attentats à l’échelle locale : les discussions dans la rue, dans les commerces, à la sortie de l’école, l’évolution des mémoriaux éphémères, les graffitis, la présence de drapeaux, etc. Ce livre regroupe les chroniques qu’elle a publié sur son blog : quartierdubataclan.wordpress.com

Écouter les premières pages lues pour vous.

Voir l’article de Slate sur ce livre.

De la rue aux archives : les hommages aux victimes des attentats

Journée d’études

« De la rue aux archives :
les hommages aux victimes des attentats »

Mercredi 18 janvier 2017
de 10h00 à 17h30

Archives de Paris
18 Bvd Sérurier, 75019 Paris

En réaction aux attentats de janvier et novembre 2015, des millions de personnes descendent dans les rues pour manifester leur soutien aux victimes et faire front aux terroristes. Des mémoriaux éphémères apparaissent alors sur les sites des attentats, mais également à la place de la République à Paris, et sur les parvis des mairies en Province. Sur ces lieux de deuil et de rassemblement, des objets et messages s’accumulent : fleurs, bougies, peluches, mais aussi des photos, des dessins, et des textes, écrits à la main ou tapés à l’ordinateur. Le phénomène se reproduit en 2016 après les attentats de Bruxelles et de Nice notamment. Plusieurs archives françaises ont pu collecter ces témoignages, qui informent non pas sur les attaques en elles-mêmes, mais sur les réactions sociales que celles-ci produisent.

Cette journée d’études est un bilan d’étape sur le travail de collecte des messages post-attentats accompli par diverses institutions archivistiques françaises, dont les Archives de Paris, et sur les premiers résultats de plusieurs recherches scientifiques en cours. Continuer la lecture de De la rue aux archives : les hommages aux victimes des attentats

Actualités de la recherche en sciences sociales sur les réactions aux attentats